1-888-POUMON-9 (1-888-768-6669)
English    Site National   Rechercher   Contactez-nous  
Association pulmonaire du Québec / Fondation Québécoise en Santé Respiratoire

Nouvelles & Annonces

2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007

01 juin 2007
L'Ambrosia... des effets néfastes sur la santé de milliers de Québécois

Communiqué

L’Ambrosia... des effets néfastes sur la santé de milliers de Québécois!

Montréal, le 1er juin 2007 - Saviez-vous qu'un Québécois sur dix souffre d'allergie saisonnière? Le grand responsable… l'Ambrosia, communément appelée l'herbe à poux.

C'est en juin et en juillet que l'Ambrosia produit ses fleurs jaunâtres dressées en épis. Lors de la libération du pollen au mois d'août, les réactions allergiques apparaissent, provoquant 89% des rhinites et aggravant les symptômes de l'asthme dans près de 50% des cas conduisant même à la mort, puisque 9 personnes décèdent chaque semaine des suites d'une crise d'asthme.

 

Cette plante à l'allure inoffensive, prolifère dans les habitats arides et ensoleillés. On la retrouve aux abords des trottoirs, des ruelles, des voies de chemin de fer, des chantiers de construction, des terrains vacants et même dans les recoins du jardin.

L’Ambrosia... des effets néfastes sur la santé de milliers de Québécois!

Selon une étude de la Direction de la santé publique, au Québec seulement, on estime que les allergies dues à la présence d'Ambrosia dans l'environnement engendrent des coûts annuels dépassant largement les 50 millions de dollars en soins de santé et en médication.

 

Pour sa part, l'asthme, qui touche plus de 700 000 Québécois dont 300 000 enfants, représente une facture de 150 millions de dollars pour le système de la santé!

Malgré ces statistiques alarmantes, l'éradication de l'Ambrosia n'est pas une priorité chez nos élus municipaux, provinciaux et fédéraux. En effet, rares sont les municipalités qui ont légiféré pour contrôler la prolifération de l'Ambrosia! Pourtant, il existe des moyens écologiques simples et très efficaces pour contrôler et enrayer l'herbe à poux. Il n'y a donc aucune raison valable pour ne pas agir.

 

Qu'attendons-nous pour l'éliminer?

Encore plus de décès, plus de journées d'hospitalisation, plus de visites à l'urgence, plus de jours d'absence scolaire et professionnelle, plus de frais de médication…

Pour en savoir davantage sur l'herbe à poux, communiquez avec l'Association pulmonaire au 1 800 295-8111 poste 232 ou encore visiter notre section sur l'herbe à poux.

Nouvelles & Annonces

Facebook YouTube Twitter Flickr Ustream Ustream

© 2016 Association pulmonaire du Québec. Tous droits réservés.

Plan du site  |  Politique sur la vie privée  |  Avis de non-responsabilité

Dernière mise à jour le 08 avril 2013

11289673 visites depuis janvier 2016