1-888-POUMON-9 (1-888-768-6669)
Site National   Accueil   Rechercher   Plan du site   Contactez-nous   English  
Association pulmonaire du Québec / Fondation Québécoise en Santé Respiratoire
Oui! Je Fais Un Don

Asthme

Don en ligne

 

L’asthme

Qu’est-ce que l’asthme? | Qu’est-ce qui cause l’asthme? | Comment prendre en charge et maîtriser votre asthme? | Comment traiter les symptômes de l’asthme? | L’enfant asthmatique | Les services offerts par L’Association pulmonaire du Québec | Test : votre asthme est-il bien maîtrisé?

AsthmeL’asthme est la plus importante maladie respiratoire au Canada. Chaque année, le nombre de personnes asthmatiques augmente. Les causes (environnementales ou autres) de cette augmentation sont encore mal définies.

Aujourd’hui, près de 2,5 millions de Canadiens souffrent d’asthme. Au Québec, on estime à plus de 600 000 le nombre de personnes atteintes, dont plus de 350 000 enfants et adolescents.

Chaque année, au pays, les coûts directs et indirects du traitement de l’asthme dépassent le milliard de dollars. Ainsi, la maladie occasionne environ 70 000 visites à l’urgence, 4000 hospitalisations et, malheureusement, entre 150 et 300 décès.

Qu’est-ce que l’asthme?

L’asthme est une maladie respiratoire chronique caractérisée par l’inflammation et l’obstruction (partielle et réversible) des bronches. Les voies aériennes étant hypersensibles, elles réagissent en se contractant et s’obstruant lorsqu’elles sont irritées, ce qui rend la respiration difficile.

L’obstruction est causée par trois mécanismes :

Cette obstruction des bronches peut entraîner le ou les symptômes suivants :

Lorsqu’on expérimente l’un, l’autre ou plusieurs de ces symptômes, on peut parler de " crise d’asthme ". Une crise d’asthme sévère peut être une expérience terrifiante qui s’accompagne de sensations de suffocation, d’essoufflement et de perte de contrôle. Ainsi, l’asthme mal traité ou sous-estimé peut mettre la vie d’une personne en danger.

Qu’est-ce qui cause l’asthme?

Les causes exactes de l’asthme ne sont pas complètement déterminées, mais il semble que la maladie soit la conséquence d’une interaction complexe entre plusieurs facteurs génétiques (prédisposition familiale) et environnementaux.

D’une personne à l’autre, les déclencheurs de l’asthme peuvent être différents. Il est donc important pour toute personne atteinte d’identifier les éléments qui peuvent entraîner l’apparition de symptômes.

Facteurs déclenchants des symptômes de l’asthme

Les facteurs irritants

Les facteurs irritants entraînent une contraction des voies aériennes (bronchoconstriction). Ainsi, à cause de l’irritation, les minuscules fibres musculaires entourant les bronches s’activent, serrent la bronche et empêchent l’air de circuler correctement.

Les symptômes de la bronchoconstriction causés par les irritants sont habituellement immédiats, de courte durée et réversibles grâce à l’utilisation de médicaments de secours (bronchodilatateurs).

Les facteurs inflammatoires

 

Les allergènes

Infections respiratoires

  • les acariens
  • les allergies alimentaires
  • les animaux
  • les spores de moisissures
  • les pollens
  • le rhume
  • la grippe
  • la sinusite

Les symptômes causés par les facteurs inflammatoires peuvent apparaître plus graduellement. Ils peuvent provoquer ou augmenter les symptômes d’asthme pendant plusieurs semaines, voire même des mois et ne sont pas aussi facilement réversibles.

Autres déclenchants possibles

Comment prendre en charge et maîtriser votre asthme?

Les spécialistes en asthme s’entendent pour dire que la meilleure façon de prendre en charge l’asthme est d’impliquer activement le patient dans son traitement. Bien que les médicaments pour traiter l’asthme soient très efficaces, le succès du traitement repose en bonne partie sur la compréhension de la maladie et la réduction des principaux facteurs déclenchants.

Voici les principales étapes vers une prise en charge optimale :

  1. Obtenez un diagnostic rapide et précis, basé sur votre histoire personnelle et sur des mesures objectives de la fonction respiratoire (spirométrie);
  2. Apprenez à reconnaître les symptômes de l’asthme et à bien les comprendre;
  3. Contrôlez votre environnement et évitez les facteurs déclenchants;
  4. Assurez-vous de bien comprendre le fonctionnement de votre médication de secours et de l’utiliser telle que prescrite;
  5. Assurez-vous de bien comprendre le fonctionnement de votre médication d’entretien quotidien et de l’utiliser telle que prescrite;
  6. Élaborez un plan d’action personnalisé avec votre médecin;
  7. Réévaluez régulièrement la maîtrise de votre asthme par les tests respiratoires requis (spirométrie, débit expiratoire de pointe, etc.).

Voici les principaux critères d’un asthme bien maîtrisé :

Faites le test : votre asthme est-il bien maîtrisé?

À quoi servent les tests respiratoires?

Les tests respiratoires fréquemment utilisés dans le diagnostic et le suivi de l’asthme sont la spirométrie et le débit expiratoire de pointe (DEP). Ce sont des tests simples qui mesurent, entre autres, la quantité d’air maximale que vous pouvez expirer et la vitesse à laquelle vous pouvez le faire.

La spirométrie se fait dans un cabinet de médecin, une clinique ou à l’hôpital par un professionnel de la santé. Elle fournit plusieurs mesures et données qui peuvent aider à établir un diagnostic ou encore suivre l’évolution de la maladie.

Il est possible de faire soi-même une mesure de débit expiratoire de pointe (DEP) à l’aide d’un dispositif peu dispendieux et facile d’utilisation. En tenant un journal régulier des mesures de DEP, il est possible de vérifier la maîtrise de son asthme et valider l’efficacité de sa médication.

Comment traiter les symptômes de l’asthme?

La personne atteinte d’asthme devrait pouvoir mener une vie normale. Pour y arriver, il existe différents médicaments qui aident à gérer et prévenir les symptômes de l’asthme. Ci-dessous, nous distinguons les médicaments utilisés en cas de crise (médication de secours) de ceux utilisés tous les jours (médication d’entretien).

La médication de secours

Cette médication est utilisée pour soulager les symptômes immédiats ou aigus de l’asthme. Elle est donc prise en cas de crise. La plupart des médicaments de secours sont des bronchodilatateurs à courte durée d’action. Ils agissent rapidement (en quelques minutes) et ont pour effet de relâcher les fibres musculaires qui entourent les bronches. Les effets du médicament se font sentir pendant 4 à 6 heures.

Bronchodilatateurs à courte durée d’action :

La médication d’entretien

Cette médication est prise sur une base régulière. Elle regroupe les bronchodilatateurs à longue durée d’action et les corticostéroïdes inhalés, qui sont utilisés dans le traitement quotidien d’une personne asthmatique. Ces deux catégories de médicament sont souvent combinées dans un même dispositif, mais elles peuvent aussi être prescrites séparément.

Les bronchodilatateurs à longue durée d’action ont comme fonction de relâcher les fibres musculaires qui entourent les bronches. Ils agissent durant 12 à 24 heures. Quant aux corticostéroïdes inhalés, ils ont comme fonction de calmer l’inflammation de la paroi interne des bronches. Les médicaments d’entretien sont habituellement pris chaque jour dans le but d’offrir une prévention constante.

Bronchodilatateurs à longue durée d’action :

Corticostéroïdes inhalés :

Combinaison de corticostéroïdes inhalés et de bronchodilatateurs à longue durée d’action :

Plus de 50 % des personnes asthmatiques maîtrisent mal leur maladie malgré que plusieurs d’entre eux croient être en contrôle. Ceci implique des symptômes quotidiens, une prise plus fréquente de la médication de secours, des consultations à l’urgence avec hospitalisations fréquentes et de l’absentéisme au travail ou à l’école.

L’enfant asthmatique

Les enfants asthmatiques peuvent présenter des symptômes variés, par exemple une toux persistante suite à un rhume ou une respiration difficile lors d’un effort physique, une course au froid ou suite à l’exposition à un allergène. D’autres présenteront de la toux et de l’essoufflement quotidien. Ces symptômes peuvent varier au cours de la journée et d’une journée à l’autre.

Il est primordial d’identifier et d’éliminer les facteurs déclenchants ou aggravants de l’asthme chez votre enfant et donc d’assainir son environnement. Ce faisant, vous améliorerez la qualité de vie de votre enfant, diminuerez la fréquence et l’intensité de ses symptômes, éviterez l’absentéisme scolaire et les hospitalisations tout en réduisant le besoin en médicaments.

Conseils pratiques :

Certains facteurs déclenchants de l’asthme de votre enfant peuvent être évités tandis que d’autres peuvent être minimisés en prenant des précautions adéquates. Voici quelques conseils pratiques. N’oubliez pas que les facteurs déclenchants sont différents pour chaque enfant.

À la maison :

Animaux :

Activité physique et sports :

Émotions :

À l’école :

Les services offerts par L’Association pulmonaire du Québec

L’Association pulmonaire du Québec offre une assistance téléphonique sans frais, assurée par des professionnels de la santé, pour venir en aide aux personnes atteintes de maladies pulmonaires et leurs proches et pour répondre à leurs questions. Ce service est offert du lundi au jeudi de 8 h à 16 h 30 et le vendredi de 8 h à 12 h.

L’Association pulmonaire du Québec vous donne aussi accès à une documentation complète comprenant des guides et dépliants, contactez-nous pour plus d’informations:


Pour toute question ou information, communiquez avec la ligne d’information de l’Association pulmonaire du lundi au jeudi de 8h à 16h30 et le vendredi de 8h à 12h.

En contribuant généreusement aux campagnes de financement, vous assurez le maintien de ces services. Les legs testamentaires, les dons commémoratifs et les dons planifiés sont aussi des façons concrètes de soutenir l’Association pulmonaire.

Asthme

La campagne 2014 de l’asthme a été rendu possible grâce à la participation d’AstraZeneca

Asthme

Nouvelles & Annonces

Facebook YouTube Twitter Eventbrite Ustream

© 2014 Association pulmonaire du Québec. Tous droits réservés.

Commentaires ou questions? |  Version imprimable & Politique sur la vie privée & Avis de non-responsabilité

Dernière mise à jour le 03 septembre 2014

7361145 visites depuis janvier 2014