1-888-POUMON-9 (1-888-768-6669)
English    Site National   Rechercher   Contactez-nous  
Association pulmonaire du Québec / Fondation Québécoise en Santé Respiratoire

Les feux à ciel ouvert

Fumée de bois, danger pour la santé

Le brûlage en plein air ou en air libre, était auparavant une pratique courante. Nous dégagions la terre en brûlant les souches, brûlions les feuilles à l'automne et brûlions les débris de la cour ou d'un chantier de construction. Le brûlage en plein air était la méthode la plus pratique de se débarrasser des déchets.

Les problèmes environnementaux causés par le brûlage en plein air

À certaines occasions, le brûlage en plein air peut être nécessaire, par exemple, les contre-feux pratiqués par des professionnels pour prévenir les feux de forêt. Malheureusement, la fumée produite du brûlage est une source importante de pollution de l'air et peut affecter directement notre qualité de vie. La fumée est un mélange complexe de gaz et de particules microscopiques irritantes pour les yeux et les voies respiratoires et peut également causer, voir aggraver, les maladies respiratoires existantes et les maladies cardiaques. Dans certains cas, quoiqu'ils soient rares, respirer de la fumée peut causer le décès.

La fumée produite par un feu en plein air peut sérieusement polluer le voisinage, particulièrement lors des jours sans vent. Les particules et les gaz produits s'accumulent à des taux dangereux et ce, sur plusieurs jours. Un voile peut couvrir des villes entières et réduire la visibilité. Toutefois, les gens choisissent les jours peu venteux pour brûler en plein air puisqu'ils sont conscients des dangers liés aux feux de forêt et ne veulent pas encombrer les voisins de leur fumée.

Le fait de fermer les portes et fenêtres n'aidera en rien. La fumée peut facilement s'infiltrer par de petites fissures et trous, engendrant une pollution de l'air intérieur comme à l'extérieur.

À propos des foyers à l'extérieur

Les foyers sont des dispositifs de combustion de bois en céramique dont les gens se servent à l'extérieur, souvent sur le patio. Les mêmes problèmes s'appliquent, autant que pour les autres types de brûlage en plein air. La fumée produite par la combustion du bois au moyen de foyers peut demeurer près du niveau du sol puisque ces dispositifs sont dotés de puits de cheminée peu élevés, ce qui peut nuire aux voisins.

Quels sont les effets - santé du brûlage en plein air?

La fumée produite de la combustion de feuille peut également irriter les yeux, le nez et la gorge des adultes en bonne santé. La fumée issue du brûlage en plein air peut être encore plus dangereuse pour les jeunes enfants, les personnes âgées atteintes de problèmes respiratoires tels que l'asthme ou une maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC).

La fumée visible produite de la combustion des feuilles est presque entièrement composée de particules fines qui s'infiltrent très profondément dans les tissus pulmonaires et causent des symptômes tels que la toux, le sifflement, les douleurs thoraciques et l'essoufflement. Ces symptômes peuvent ne survenir que plusieurs jours après l'exposition à d'importants taux de fumée produite de la combustion des feuilles.

En plus d'être irritante, la fumée contient bon nombre de produits chimiques potentiellement dangereux pour la santé humaine. On compte parmi ces produits chimiques :

Acrylaldéhyde : L'acryladéhyde est un alcool nauséabond qui irrite les yeux et les voies respiratoires.

Formaldéhyde : Le formaldéhyde est un préservatif et un cancérogène et cause des maux de tête et irritations des voies respiratoires.

Monoxyde de carbone : Le monoxyde de carbone est un gaz sans couleur et sans odeur produit d'une combustion incomplète. Une exposition à de faibles taux de monoxyde de carbone peut causer des maux de tête, de l'étourdissement et de l'essoufflement. Une exposition à des taux élevés peut causer des évanouissements, le coma, une insuffisance respiratoire et le décès.

Oxyde nitreux : Les oxydes nitreux sont des gaz qui rendent la respiration difficile et constituent des éléments déclencheurs de crises d'asthme.

Particules : Les particules sont microscopiques et peuvent être respirées profondément dans les poumons. Les particules engendrent les maladies respiratoires et en aggravent d'autres, telles que l'asthme ou la MPOC. Les scientifiques croient actuellement qu'il n'existe pas de taux d'exposition sécuritaire aux particules. Les particules sont considérées toxiques selon la Loi canadienne sur la protection de l'environnement (LCPE).

Hydrocarbure aromatique polycyclique (HAP) : Les hydrocarbures aromatiques polycycliques constituent un groupe d'environ 10 000 composés. En général, les HAP sont produits d'une combustion incomplète de matériaux contenant du carbone tels que le pétrole, le bois, les déchets et le charbon. Les HAP se collent à la poussière ou à la cendre et causent une irritation des voies respiratoires. Le contact des HAP à la peau cause des rougeurs, des vésications (cloques) et des desquamations. On croit que les HAP augmentent le risque de développer un cancer à des expositions prolongées.

Composé organique volatil (COV) : Les composés organiques volatils forment un groupe de différents composés à base de carbone, certains directement toxiques tel que le benzène, qui est cancérogène. Les COV combinés à des oxydes d'azote créent l'ozone troposphérique. L'ozone troposphérique est irritant pour les voies respiratoires, cause des crises d'asthme et peut causer un cancer dans le cas d'une exposition prolongée.

Dioxines : Les dioxines peuvent causer différents problèmes de santé. Une exposition à la dioxine a été associée à une augmentation du risque de présenter un cancer, des problèmes de croissance chez les enfants, des maladies cardiaques, des diabètes et des dommages au système immunitaire.

Ce que vous pouvez faire à propos du brûlage en plein air

Nouvelles & Annonces

Facebook YouTube Twitter Flickr Ustream Ustream

© 2016 Association pulmonaire du Québec. Tous droits réservés.

Plan du site  |  Politique sur la vie privée  |  Avis de non-responsabilité

Dernière mise à jour le 15 octobre 2012

10454939 visites depuis janvier 2016