1-888-POUMON-9 (1-888-768-6669)
English    Site National   Rechercher   Contactez-nous  
Association pulmonaire du Québec / Fondation Québécoise en Santé Respiratoire

Communiqués

2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007

07 juillet 2014
Campagne Provinciale D’arrachage de L’herbe à Poux

herbes a poux

L’Association pulmonaire du Québec et Saint-Bruno-de-Montarville s’unissent contre les méfaits de l’herbe à poux

Montréal, le 15 mai 2014 – Chaque année, le retour de la saison des allergies provoque la recrudescence des symptômes de l’asthme et des rhinites chez bon nombre de personnes. Afin de réduire l’impact des allergies et d’aider des milliers de Québécois à apprécier la saison chaude, L’Association pulmonaire du Québec (APQ) est fière de s’associer à la ville de Saint-Bruno-de-Montarville dans le cadre de la huitième campagne provinciale d’arrachage de l’herbe à poux.

L’allergie à l’herbe à poux touche environ 17,5 % de la population québécoise, soit environ 1,4 million de personnes. Également, elle est responsable de l’aggravation des symptômes de l’asthme chez 50 % des personnes atteintes de cette maladie. Chaque année, on estime qu’elle entraîne des coûts de santé de plus de 157 millions de dollars. En 2007, l’APQ a donc créé la Campagne provinciale d’arrachage de l’herbe à poux afin de sensibiliser les citoyens aux effets de cette plante et d’encourager les municipalités à l’arracher avant le mois d’août, période où elle libère son pollen et devient allergène.

 

Saint-Bruno-de-Montarville, l’exemple à suivre en 2014

La ville de Saint-Bruno-de-Montarville est très active sur le plan de la sensibilisation. En plus de l’installation de panneaux aux entrées de la ville en juillet, la division de l’environnement voit à la distribution d’affiches informatives et à l’exposition de plants dans bon nombre d’édifices municipaux afin de faciliter la reconnaissance et d’inciter à l’arrachage. Elle est aussi dotée d’une équipe de patrouilleurs à vélo pour informer les citoyens sur le terrain. De plus, la ville voit à l’intégration de méthodes de contrôle efficaces (telles que le fauchage, l’arrachage, le traitement à l’eau chaude et l’installation de bandes de propreté végétale) au sein des opérations d’entretien des terrains municipaux.

Selon Dominique Massie, directrice générale de L’Association pulmonaire du Québec, « Saint-Bruno-de-Montarville montre ainsi l’exemple à suivre pour assurer une meilleure santé de ses citoyens victimes d’allergies ou d’asthme, et ainsi éviter bon de nombre de dépenses à la pharmacie ou même de visites à l’urgence. » L’Association pulmonaire du Québec invite donc toutes les municipalités du Québec à s’inspirer de Saint-Bruno-de-Montarville et à aider les Québécois à profiter pleinement de la saison estivale!

  

- 30 -

 

Renseignements : Mathieu Leroux

L’Association pulmonaire du Québec

514 287-7400, poste 235 / cellulaire : 514 649-0740

 

 

© 2016 Association pulmonaire du Québec. Tous droits réservés.

Plan du site  |  Politique sur la vie privée  |  Avis de non-responsabilité

Dernière mise à jour le 05 février 2015

11309449 visites depuis janvier 2016