1-888-POUMON-9 (1-888-768-6669)
English    Site National   Rechercher   Contactez-nous  
Association pulmonaire du Québec / Fondation Québécoise en Santé Respiratoire

Fumée secondaire et l'environnement

La fumée secondaire...

Cesser de fumer et rester mince

La fumée secondaire considérée comme très toxique provient de la fumée de cigarette ou de la fumée exhalée par le fumeur. Elle peut également émaner de la fumée de pipe, de cigare ou de marijuana.

Toute personne qui respire cette fumée est inévitablement un fumeur passif.

Les produits chimiques contenus dans la fumée secondaire sont les mêmes que ceux inhalés par le fumeur actif, cependant, leur combustion étant incomplète, la concentration est alors 100 fois plus élevée. La fumée secondaire contient six fois plus de nicotine, trois fois plus de goudron et 73 fois plus d'ammoniac que la fumée inhaléepar le fumeur.

La fumée secondaire contient entre autres :

  • du monoxyde de carbone - gaz asphyxiant qui réduit l’oxygénation des tissus
  • du formaldéhyde - gaz irritant cancérogène utilisé comme désinfectant
  • du benzène - liquide inflammable, hautement toxique et irritant
  • de la nicotine - substance produisant un effet d’accoutumance. Également utilisé dans la fabrication d’insecticide
  • de l’ammoniaque - composé utilisé dans la fabrication d’explosifs, fertilisants et solvants à peinture
  • de l’arsenic - agent aux propriétés hautement cancérogènes pour la peau et les poumons
  • et de l’acide cyanhydrique - poison violent, extrêmement nocif pour les poumons

La fumée secondaire contient environ 4 000 composés chimiques, incluant 50 agents cancérigènes.

Faites le test du mouchoir blanc…

Demandez à un fumeur d'expirer une bouffée de cigarette à travers un mouchoir. Vous y retrouverez une tache jaune/brunâtre composée de substances toxiques, cancérigènes et irritantes provenant de la combustion:

  • du papier de cigarette (pâte chimique de cellulose)
  • de la colle
  • du filtre (acétate de cellulose)
  • Une régénération des papilles gustatives et olfactives
  • du tabac

Ce sont les mêmes résidus auxquels sont exposés les poumons du fumeur passif.

Fumeur passif…

Les deux tiers de la fumée qui s'échappe du tabac se répand dans l'air ambiant. Toute personne qui est en présence d'un fumeur actif respire malgré lui cette fumée de tabac. Elle devient ainsi un fumeur passif.

Une étude a démontré qu’après une exposition de seulement 30 minutes dans une pièce saturée de fumée, le niveau d’oxyde de carbone contenu dans le sang du fumeur passif augmente, tout comme sa tension artérielle et son pouls.


Même le fumeur actif est victime de sa propre fumée secondaire!

Les effets primaires de la fumée secondaire sur la santé du fumeur passif…

La fumée secondaire peut:

  • irriter les yeux, le nez et la gorge
  • causer des maux de tête, des étourdissements et des nausées
  • aggraver les symptômes et accélérer la progression des maladies respiratoires
  • réduire le niveau de cholestérol protecteur (bon cholestérol) dans le sang
  • augmenter les risques d’infections respiratoires:
    • rhume
    • grippe
    • bronchite (bronchite aiguë)
    • pneumonie

Au Québec, 80 fumeurs passifs meurent chaque année, d'un cancer du poumon et plus de trois cents autres, d'une maladie cardiaque.

Chez les nourrissons et les enfants de parents fumeurs, la fumée secondaire a les effets suivants :

  • double le risque de mort subite du nourrisson
  • aggrave les maladies inflammatoires intestinales
  • augmente les risques d'otite ainsi que les affections des voies respiratoires:
    • bronchiolite
    • pneumonie
    • amygdalite
    • asthme

Les parents devraient donc s'abstenir de fumer en présence de leurs enfants.

Saviez-vous que…

  • La femme enceinte exposée à la fumée secondaire risque davantage de donner naissance à un bébé de plus petit poids.
  • La fonction pulmonaire du bébé peut même être réduite pendant la petite enfance.
  • Près du tiers des enfants de moins de 17 ans au Québec, sont des fumeurs passifs.
  • Les enfants dont les parents fument, souffrent plus de la fumée secondaire du tabac que de la pollution extérieure.
  • de maladie intestinale inflammatoire

La fumée secondaire affecte également la santé des animaux de compagnie. Leur pelage emprisonne les particules de la fumée et les animaux les absorbent lorsqu'ils se lèchent lors de leur toilettage. La fumée secondaire peut causer la leucémie chez les chats et augmente les risques de cancer chez les chiens.

La fumée secondaire dans l'environnement

La fumée de tabac est la principale source de pollution et la plus facile à éliminer complètement. Il suffit d’interdire à quiconque de fumer à l’intérieur de la maison. Ouvrir une fenêtre, fumer dans une autre pièce, utiliser des purificateurs d’air ou des systèmes de ventilation ne protège pas de la fumée secondaire.

Une fois la cigarette éteinte, la fumée secondaire demeure dans l’environnement. Elle se dépose sur la nourriture, les vêtements, la peau, les tapis, les tentures, dans l’air, etc., et y perdure pendant des jours, voire des semaines.

La plupart des systèmes de ventilation sont conçus pour limiter l'accumulation de monoxyde de carbone et réduire l'odeur de la fumée, sans toutefois l'éliminer. Le fait d'ouvrir une fenêtre dans la voiture ne suffit pas à éliminer la fumée de cigarette et peut même entraîner un courant de retour d'air dans la voiture et faire ainsi revenir la fumée directement sur les passagers.

Autres sources polluantes pour l'environnement causées par le tabagisme:

  • Paquets de cigarettes vides (2 milliards / année)
  • Enveloppes externes de plastique, emballage, cartons et boîtes d'expédition
  • Papier métallique
  • 50 milliards de mégots de cigarettes (filtre non biodégradable)

Quelques solutions pour éliminer la fumée secondaire:

  • interdiction de fumer à l'intérieur
  • création de fumoirs fermés avec ventilation indépendante
  • programmes de cessation tabagique pour ceux qui désirent arrêter
  • éducation du public sur les dangers de la fumée secondaire.

Afin de réduire le tabagisme et éliminer la fumée secondaire reconnus comme les principales causes de la MPOC (emphysème et bronchite chronique), du cancer du poumon et des affections cardiovasculaires, l’Association pulmonaire a développé le programme Poumon-9.

Il s’agit d’une ligne d’assistance pour aider les individus à cesser de fumer et les soutenir dans leur démarche. Les professionnels de la santé, spécialisés en matière de cessation tabagique, informent sur les différentes méthodes et les produits que l'on retrouve sur le marché.

Les services offerts par l’Association pulmonaire sont assurés par des professionnels spécialisés en santé respiratoire. Que ce soit pour des problèmes reliés à la maladie pulmonaire obstructive chronique (bronchite chronique – emphysème), à l’asthme ou tout autre maladie respiratoire, ou pour de l’information sur les différents programmes d’aide pour la cessation tabagique, nos lignes téléphoniques sans frais sont à votre disposition.

Pour en connaître davantage, composez le 1 888 POUMON-9 ou visitez le site Internet de l’Association pulmonaire au www.pq.poumon.ca

Si vous n'avez pas votre guide d’arrêt tabagique, communiquez avec la LIGNE POUMON-9 pour l'obtenir.

Nouvelles & Annonces

Facebook YouTube Twitter Flickr Ustream Ustream

© 2016 Association pulmonaire du Québec. Tous droits réservés.

Plan du site  |  Politique sur la vie privée  |  Avis de non-responsabilité

Dernière mise à jour le 15 octobre 2012

11275774 visites depuis janvier 2016